Les villes emblématiques du Street Art

Paris capitale du Street Art ?

* Nuit Blanche 

     Paris et ses arrondissements ont offert un « marathon » du Street Art le 4 et 5 Octobre 2014. Un festival qui a vu le jour pour la première fois en octobre 2002, et qui depuis se dresse tous les ans dans notre capitale. L'événement appelé « La nuit Blanche » fait appel à une cinquantaine d'artistes pour changer cette ville en capitale du Street Art, selon la demande du Maire, et ouvrir un parcours dans des lieux jusqu'à présent fermés au public, comme l’hôpital Necker, l'ancienne gare Masséna ou encore les quais de la gare d'Austerlitz. On trouve également, dans le 13ème arrondissement, un graffiti fluorescent de SpY ou un mur de lego! Le Maire souhaite montrer que Paris, cette « capitale du Street Art » est une ville créative, et toujours en mouvement !

Jan Vormann, Rue du Chevaleret, 13eme arrondissement, Nuit Blanche 2014. Elle comble les fissures du mur avec des legos. De la couleur dans la capitale !

SpY, Installation Rue du Chevaleret, , Nuit Blanche 2014. L'artiste espagnol appose ses lettrages fluorescents sur cet immeuble du 13eme !

*Vitry-sur-seine

       C'est également à travers l'artiste C215 alias Christian Guemy, que Paris, plus exactement Vitry-sur-Seine, se fait proclamer Capitale mondiale du Street Art. Cet artiste a initié ce mouvement en plus de ses œuvres omniprésentes dans les rues de la Capitale, on retrouve une importante concentration de ses œuvres dans cette banlieue Sud-Est, puisque c'est là que se trouve son atelier. Nous avons la chance de pouvoir admirer dans ces rues son œuvre qui a apporté sa contribution à cette appellation de « capitale du Street Art », surnommé « portrait éternel » . Vitry est une véritable « vitrine des artistes », ils viennent du monde entier pour donner à ses murs des couleurs. On trouve des œuvres de Ethos, artiste brésilien, que son chemin a mené à Vitry-sur-seine .