Les artistes

 

Banksy :

L’un des artistes le plus reconnu de la planète, il a relevé de nombreux défis et les a tous remporté. Les actions de cet artiste ont permis au Street Art de sortir de l’ombre ainsi que ses œuvres. Banksy a été surnommé « le robin des graffs » par Télérama.

Ses débuts : un avenir artistique bien compromis 

D'origine anglaise, Banksy grandit à la campagne, bien loin des murs des métropoles. Sa passion pour le dessin est précoce mais ses sujets sont son environnement : les vaches, les paysages. Rien ne le prédestine à sa future vocation artistique car il a même suivi une formation en boucherie ! Banksy n'a  fait aucune école d'art, n'a suivi aucun enseignement artistique académique. Établir sa biographie, connaître sa date de naissance est mission impossible car il reste mystérieux sur son identité et sa personne.



Il débute dans les années 80 où il commence à manier la bombe. Mais ce n’est que trois ans plus tard qu’il entre dans un groupe appelé le BRISTOL 'S DrybreadZ Crew (DBZ), groupe de graffeur originaire des bas-fonds de la ville anglaise de Bristol.

Aujourd’hui il travaille essentiellement à la base de pochoir, très détaillé qu’il élabore

lui-même. Ses œuvres sont détaillées également grâce à la superposition de pochoir.

Il mêle dans ses travaux la politique, l’humour et la poésie. Avec son âme avant tout

révolutionnaire, Banksy se proclame anticapitaliste et antimilitariste. Il adore

provoquer, choquer voire perturber la société et c'est ce qui fait toute l'importance de

ses œuvres.

 

une reconnaissance tout en étant incognito

Banksy reste aujourd’hui inconnu aux yeux du public. Personne n’a jamais vu son visage, personne ne connait son identité, personne ne sait vraiment qui il est. Une seule chose permet de l'identifier : son pseudonyme -BANKSY- et son art, si particulier. Et pourtant, dans le monde, Banksy est l’une des figures les plus médiatisées du Street Art. Ses œuvres font la couverture de magazines à tirage national tel que Télérama (Télérama n°3377 01/10/14), son nom est cité dans de nombreux forums et dans des revues spécialisées.

Banksy hors des murs des simples villes et grandes capitales tient sa reconnaissance mondiale grâce à plusieurs actions d’envergure tel que : - peindre sur le mur de Gaza en Palestine :

La première image représente une petite fille qui s’envole grâce à des ballons de baudruche symbolisant la liberté dont sont privés les Palestiniens. La seconde représente un homme en train de tirer un espèce de rideau avec derrière celui-ci la mer et un ciel bleu. L’image ci-dessous représente un trou dans le mur avec dans ce trou une plage accompagné de palmier et devant deux enfants muni d’une pelle et d’un seau pour jouer dans le sable. Ses symbolisent encore une foi cette idée de liberté et surtout le faite que cette liberté soit juste derrière ce mur.

Il a en tout réalisé neuf fresques en territoire palestinien sous le regard des soldats de force armée israélienne. C’est avant tout un message d’espoir livré à la population civile palestinienne et surtout à leurs libertés. Lors de sa réalisation Banksy est interpellé par un vieil homme, qui lui fait remarquer qu’il rend le mur beau. Banksy le remercie, mais le palestinien continue en lui signifiant que lui et son peuple ne veulent pas que ce mur symbole de la haine soit beau. Et il finit par dire que lui et les membres de son équipe feraient mieux de rentrer chez eux.

Le message est clair le peuple Palestinien ne veut pas mettre en valeur ce mur qui les enferment dans une véritable prison a ciel ouvert.

-Ou encore de collée de fausses œuvres dans les musées les plus connus du monde : car en 2005 il pose des œuvres factice au Moma, musée d’art moderne de New York, au Met, Metropolitan Museum of Art, à New York ou bien encore au British muséum.

C’est au British muséum qu’a été déposée cette œuvre : une fausses pièce représentant au fusain un homme préhistorique poussant un chariot de supermarché tout en chassant des animaux. Lorsque la supercherie est découverte le musée décide de garder cette œuvre dans sa collection permanente. Cela représente bien le fait que le Street Art voire même les artiste de Street Art sont aujourd'hui reconnues jusqu'à avoirs leurs place dans les plus grands musées de la planète.

Les actions de cet artiste ont permis au Street Art de sortir de l’ombre ainsi que ses œuvres. Il est connu surtout pour son art de la rue mais aussi par ses réalisations telles que ses sculptures et ses peintures ou encore par ses tableaux détournés…

Banksy ou l'art du détournement

Le premier tableau a était peint par François Millet en 1857. Un tableau purement réaliste qui représente trois paysannes, pauvres, car elles glanent des épis de blé pour se nourrir. Ces trois femmes représentent les trois gestes du glanage : se baisser, ramasser, se relever donc un travail pénible. Elles illustrent donc la misère des populations paysannes de ce temps et le travail au XIX ème. Banksy lui dans ce que l’on peut appeler la réécriture du tableau de Millet implore le non travail. En représentant deux femmes comme dans celui de Millet en train de glaner comme dans le premier et une troisième sur le bord du tableau, se reposant assise et en train de fumer une cigarette. Banksy avec ce tableau déformé implore ses idéaux anticapitalistes et révolutionnaires.

Banksy et la Couronne d'Angleterre

La cabine téléphonique est, à l'instar des bus à deux étages également rouge, un des symboles de l'Angleterre. La première image est une cabine anglaise telle qu’on les voit par centaine dans la capitale.